-->

Soin du cuir chevelu : adopter les bons gestes

massage du cuir chevelu

Qui n’a jamais rêvé d’avoir des cheveux forts, brillants et pleins de vitalité ? Le secret pour obtenir et conserver un capital capillaire en bonne santé : prendre soin de son cuir chevelu. C’est exactement à cet endroit que se forment, se développent et croissent les bulbes pileux. Il est donc important d’apporter une hygiène et un soin adaptés à la nature de son cuir chevelu, ce, afin de traiter, voire d’éviter les problèmes courants tels que les démangeaisons, les irritations, la chute et la casse, ou encore l’excès de sébum et les pellicules. Découvrez dans cet article les bons gestes à adopter pour entretenir votre cuir chevelu.

Connaître le cuir chevelu pour mieux l’entretenir

Cheveux en mauvaise santé, démangeaisons, irritations ou encore problèmes de pellicules ; pour apporter les soins adaptés au quotidien, il est essentiel de connaître la physiologie de son cuir chevelu. Car c’est lui qui détermine la beauté (ou de la détérioration) de la chevelure !

On désigne par « cuir chevelu » l’ensemble des tissus physiologiques recouvrant le crâne. D’une épaisseur moyenne de 2,5 millimètres au niveau du derme, cette zone est en quelque sorte le terreau des cheveux. En effet, c’est là que se forment les follicules capillaires qui sont les racines de nos cheveux.

Tout comme la peau de l’ensemble de notre corps, le cuir chevelu est soumis au même processus physiologique du renouvellement cellulaire. En d’autres termes, grâce au nettoyage de la peau (douche, shampoing), les cellules mortes sont évacuées afin de laisser place à de nouvelles.

C’est ce processus qui est à l’origine des pellicules. Car oui, en dépit des idées reçues, il existe de « bonnes » pellicules qui, normalement, sont invisibles. Ce sont les inflammations qui, en provoquant une surproduction pelliculaire ainsi qu’une desquamation plus importante, rendent les pellicules visibles.

Comme la peau, le cuir chevelu est irrigué par un réseau de vaisseaux sanguins dont le rôle est d’alimenter les follicules pileux avec les nutriments indispensables à leur croissance et à leur bonne santé. C’est cette bonne santé qui conditionne la nature du cheveu. Ainsi, bien nourris de l’intérieur grâce à une alimentation saine et équilibrée, les cheveux n’en seront que plus forts et resplendissants.

Soin du cuir chevelu : à chaque type sa spécificité

Afin de lui prodiguer les meilleurs soins, il est important d’identifier la nature de son cuir chevelu. Sensible, irritée, sèche, grasse, normale, sa typologie variera en fonction de deux principaux éléments : son niveau de couverture et la qualité de sa nutrition.

Le cuir chevelu sain présente un pH suffisamment acide (5,5 en moyenne) et équilibré pour assurer sa fonction de barrière protectrice face aux agressions extérieures (climat, pollution, stress, etc.). Les principaux signes de bonne santé capillaire sont les suivants :

  • De beaux cheveux dotés de racines en pleine forme qui constituent une chevelure abondante, forte et soyeuse ;
  • L’absence d’irritation et de problèmes capillaires liés à un pH déséquilibré, preuve que le cuir chevelu respire et est bien entretenu.

Un cuir chevelu sain ne nécessite pas plus de 2 à 3 shampoings par semaine.

Le cuir chevelu irrité et pelliculeux se traduit par la présence abondante de pellicules, sèches ou grasses, et de peaux mortes sur l’ensemble de la chevelure. La cause : un déséquilibre dans le processus de renouvellement cellulaire qui, en raison de facteurs internes (hérédité, état de santé, carences) ou externes (facteurs environnementaux), est étouffé par une surproduction de nouvelles cellules et une mauvaise évacuation des cellules mortes accumulées. Le traitement et la prévention des irritations et des pellicules se font au moyen d’agents antimicrobiens.

Le cuir chevelu sec et sensible est identifiable par une sécheresse et une sensibilité résultant d’une irritation cutanée, parfois étendue à l’ensemble du corps. Démangeaisons ponctuelles, rougeurs ou encore sensation de tiraillement sont certains des symptômes. La sécheresse et la sensibilité résultent souvent d’une exposition accrue à la pollution, à la chaleur, ou tout simplement de l’utilisation de produits non adaptés ou d’un manque d’entretien.

Le cuir chevelu gras résulte d’un excès de sébum dû à une surproduction des glandes sébacées. En cause : l’influence de facteurs variés tels que le stress notamment, une alimentation déséquilibrée, un dérèglement hormonal, un traitement médical, ou encore la pollution ou la cigarette.

Afin de rééquilibrer le pH, il est recommandé d’utiliser un shampoing doux, exempt de composants concentrés en alcool, dans le but de ne pas assécher le cuir chevelu.

3 habitudes à adopter pour prendre soin de son cuir chevelu

  • Adopter une hygiène de vie équilibrée, incluant une alimentation saine et variée, l’aménagement de temps de détente suffisant afin d’évacuer toute source de stress, ce dernier étant l’une des principales causes de la dégradation du cuir chevelu.
  • Pratiquer régulièrement un massage du cuir chevelu afin d’améliorer la micro-circulation et ainsi stimuler la pousse des cheveux.
  • Procéder à un séchage à l’air libre des cheveux qui est la méthode la plus douce, la chaleur agressant le cheveu. Il est également important de veiller au brossage des cheveux, cette étape étant essentielle afin d’éliminer les impuretés qui ternissent et étouffent la tige capillaire. Pour un brossage des plus doux, il est conseillé d’utiliser des brosses en matière naturelle, et de les nettoyer régulièrement.

Vous souhaitez davantage de conseils pour les soins du cuir chevelu, ou en savoir plus sur notre traitement contre la chute de cheveux ? Contactez-nous.

Shares
Share This