-->

Retrouver son image après un cancer

Octobre rose cancer sein Lutétia

Cette année encore le mois d’octobre se met au Rose. Depuis 25 ans maintenant en France, le mois d’octobre est dédié à la sensibilisation du dépistage du cancer du sein. Un mois consacré à l’espoir et à la solidarité, mais qui a surtout pour objectif d’informer, de libérer la parole et lever les tabous sur cette maladie qui est au cœur des préoccupations de la plupart des femmes.

A cette occasion, de nombreuses initiatives sont organisées dans le monde pour lever des fonds pour la recherche contre le cancer, et pour informer les femmes. L’occasion de faire le point sur comment la médecine esthétique peut aider ces femmes qui ont vaincu le cancer, et qui ont, elles aussi, besoin de se sentir belles.

Pourquoi avoir recours à la médecine esthétique après un cancer du sein ?

Chaque année ce sont près de 54 000 femmes qui sont touchées par le cancer du sein. Il est le cancer le plus fréquent chez la femme, avec près d’une femme sur 8 qui sera concernée au cours de sa vie. Octobre Rose est une manifestation faisant la promotion de la prévention et du dépistage précoce, puisque les études montrent que 9 cas sur 10 peuvent être guéris lorsque la maladie est détectée suffisamment tôt.* cependant, le combat n’est pas sans conséquence pour le corps de ces combattantes.

En effet, le cancer du sein est perçu comme véritable attaque directe et massive de la féminité : poitrine, mais également cheveux, cils, sourcils, peau sensibilisée et ménopause précoce… Les femmes vivent difficilement ces changements malgré les progrès réalisés pour minimiser les effets secondaires.
Il ne faut néanmoins pas oublier qu’elles sont avant tout des femmes qui ont aussi besoin de se sentir belles. La médecine esthétique permet ainsi aux femmes qui ont vaincu la maladie de retrouver confiance en elles, mais aussi tout simplement de se reconnaître dans leur reflet du miroir.

La médecine esthétique pour accompagner le retour à la vie normale

Perte de poids, visage émacié, chute de cheveux et de sourcils, altération de la qualité de la peau, … Lorsqu’une femme sort victorieuse de son combat contre le cancer du sein, ce n’est pas sans conséquence sur son corps. Aujourd’hui la médecine esthétique peut accompagner les femmes pour retrouver leur féminité grâce à des soins de support. Acide hyaluronique, SkinBooster et MésoLed capillaire peuvent ainsi aider les patientes à se sentir à nouveau bien dans leur peau et à se sentir tout simplement femmes.

Rétablir les volumes du visage grâce à l’acide hyaluronique

Naturellement présent dans l’organisme, l’acide hyaluronique est utilisé en médecine esthétique comme produit de comblement. Il permet ainsi de traiter de façon naturelle le relâchement de la peau, mais aussi de redonner du volume aux visages émaciés des patientes qui ont suivi des traitements contre le cancer du sein.

Les injections d’acide hyaluronique permettent ainsi au derme de retrouver volume et tonicité, mais également structure et hydratation.
Quelques minutes suffisent pour un résultat naturel et harmonieux, pour une durée de 9 à 18 mois selon la zone traitée sans éviction sociale. La peau est visiblement plus belle, plus ferme et moins fragile.
Ce traitement peut également être utilisé en complément d’autres traitements de médecine esthétique tel que le SkinBooster.

Re-pulper et hydrater la peau grâce au SkinBooster

Soin anti-âge dernière génération, le SkinBooster permet également d’hydrater durablement et en profondeur la peau des patientes. Grâce à un acide hyaluronique non volumateur mais extrêmement hydratant ou « finement réticulé », le produit rétablit l’équilibre hydrique de la peau et améliore la structure, mais aussi l’élasticité du derme.
La qualité de la peau de la zone traitée est visiblement améliorée, lissée et revitalisée, sans toutefois ajouter de volume. Grâce à ce traitement, la peau s’améliore de jour en jour et les résultats perdurent jusqu’à 6 mois, le tout sans éviction sociale.

Renforcer sa chevelure avec le Mésoled

Lors de traitements contre le cancer du sein, les cheveux peuvent tomber, ils sont aussi plus fragiles ou poussent plus lentement. Il existe toutefois des techniques esthétiques pour les femmes ayant vaincu le cancer du sein permettant de remédier aux problèmes de chevelure : le MesoLED.
Cette méthode associe la mésothérapie revitalisante à la LED médicale. Cette technique permet d’apporter les micro-nutriments nécessaires aux cheveux pour une chevelure en bonne santé, et une repousse stimulée, aux endroits où les bulbes existent toujours.

Chez Lutétia, ce traitement est réalisé à l’aide d’un pistolet à mésothérapie de dernière génération et donc totalement indolore. Le protocole recommandé est de 6 séances – mais il est toujours adapté en fonction de la patiente et des résultats.  Plus denses, plus forts et avec une repousse plus rapide, les cheveux sont visiblement plus beaux.
A noter que le MésoLed peut être également utilisé pour réhydrater la peau en douceur et redonner de l’éclat au visage, mais également au niveau du décolleté et du cou.

 

 

*Source : Ligue contre le cancer

Shares
Share This