-->

Gommage capillaire : pourquoi est-il important de prendre soin de son cuir chevelu ?

gommage du cuir chevelu

Cheveux fatigués, abîmés ou cassants… Notre chevelure subit de nombreuses agressions au quotidien. Tout comme notre visage ou notre corps, elle a aussi besoin de soins réguliers. Or, sous les cheveux, se trouve la peau du cuir chevelu, qui est sujette à la pollution, aux impuretés et au sébum ainsi qu’aux autres problèmes cutanés.

De beaux cheveux c’est d’abord un cuir chevelu en bonne santé. Assainir son derme et relancer la circulation au niveau du crâne est donc essentiel. Comment ? Les gommages capillaires qui débarrassent le crâne des attaques extérieures en éliminant peaux mortes et impuretés.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’art du gommage capillaire.

Gommage du cuir chevelu : à quoi cela sert-il ?

Pollution, intempéries, froid ou encore chlore de la piscine et tabac… notre cuir chevelu est sensible aux facteurs externes qui fragilisent, irritent et déshydratent la peau de notre crâne. Prendre soin de son cuir chevelu est tout  aussi important que prendre soin du reste de notre peau. Bien souvent pourtant, nous l’oublions ! Soin complémentaire au shampoing, le gommage capillaire est idéal pour apaiser, détoxifier et éliminer les impuretés du derme sous notre chevelure. Cette exfoliation douce du cuir chevelu permet, grâce aux grains qui la composent, de décoller les peaux mortes, déboucher les pores et apaiser les démangeaisons. On élimine ainsi l’excès de sébum, les pellicules ainsi que toutes les impuretés qui graissent la peau, le tout en activant la microcirculation du cuir chevelu….qui favorise ainsi la repousse des cheveux.

Efficace pour lutter contre les cheveux gras, le gommage est aussi recommandé pour tous les types de cheveux du fait de ses nombreux bénéfices :

  • une simple détox-capillaire, c’est-à-dire un nettoyage en profondeur de l’épiderme de tout ce qui peut l’étouffer
  • lutter contre les pellicules, en éliminant les peaux mortes et en favorisant la pénétration d’un traitement antipelliculaire,
  • entretenir un cuir chevelu aéré, sain, mieux stimulé et équilibré pour des cheveux plus forts et plus brillants,
  • préparer les cheveux pour les autres soins : grâce aux grains du gommage, les racines sont décollées et ce qui améliore ensuite la pénétration des autres produits capillaires.

Le gommage est donc un excellent moyen de remettre tout à zéro et repartir sur de bonnes bases, mais comment cela fonctionne-t-il exactement ?

L’utilisation d’un gommage du cuir chevelu étape par étape 

              De manière générale, il est conseillé pour des cheveux normaux de réaliser un gommage du cuir chevelu une fois par mois, et de ne pas dépasser un maximum de deux fois par semaine, afin de ne pas irriter la peau.

Quelle que soit la détoxification choisie, le protocole reste inchangé :

  • Dans un premier temps, il est important de bien brosser les cheveux à l’aide d’une brosse à poil doux afin de débarrasser la chevelure des plus gros résidus,
  • Une fois le brossage terminé, et avant le shampoing, il faut appliquer sur cheveux mouillés le gommage en petite quantité au niveau des racines. L’utilisation d’un pinceau permet de bien répartir le produit,
  • Une fois le gommage appliqué sur toute la chevelure, vient le moment de masser délicatement le crâne par des mouvements circulaires durant plusieurs minutes, avant de rincer abondamment à l’eau tiède. Il est aussi possible de laisser poser le produit pendant une vingtaine de minutes avant le rinçage pour plus d’efficacité,
  • Une fois rincés, les cheveux peuvent être lavés avec le shampoing habituel (de préférence doux ou extra doux) avant d’être à nouveau rincés à l’eau claire, froide ou tiède ce qui permet de donner de l’éclat aux cheveux,
  • Pour terminer, il est possible d’appliquer un soin nutritif notamment pour cheveux secs, afin de les aider à retrouver leur équilibre.

Ce protocole est une véritable cure intensive pour un cuir chevelu en bonne santé. Le gommage permet ainsi aux cheveux de retrouver brillance et éclat.

À chaque type de cheveux, son gommage capillaire 

Crèmes, masques ou gelés, avec des grains plus ou moins épais, acheté ou fait-maison… les produits de gommage capillaire se présentent sous de nombreuses formes. Quel que soit le choix, il sera essentiel de sélectionner un soin qui soit parfaitement adapté aux besoins des cheveux, mais également avec une composition qui soit la plus naturelle possible. Il faudra notamment éviter certains composants comme le silicone, le parabène et tout autre produit qui peut être nocif pour la bonne santé des cheveux. Parmi les produits qui peuvent être utilisés, il faut savoir :

  • Un gommage à base de sel et huile végétale sera parfaitement adapté pour les cheveux normaux. À noter également que le sel apporte minéraux et vitamines et est donc adapté aux cuirs chevelus à problème,
  • Le sucre et le miel quant à eux conviennent plutôt aux cuirs chevelus asséchés,
  • Lorsque le derme est irrité, il est important de choisir un gommage dédié au cuir chevelu sensible afin d’éviter tout produit agressif,
  • Il existe des shampoings gommant qui permettent, non seulement de faire d’une pierre deux coups, mais qui ont une formule adaptée à un usage fréquent,
  • Attention, l’utilisation de gommages est déconseillée pour les cheveux colorés puisqu’elle a tendance à endommager la teinture, les grains pouvant faire dégorger la coloration.

Gommer son cuir chevelu après une greffe de cheveux 

Chez Lutétia, après une intervention de greffe capillaire, il est fréquent de recommander un gommage du cuir chevelu. Pourquoi ? Lorsque les follicules pileux recréent des cheveux et repoussent à la suite de l’intervention, ceux-ci sont fins. Un peu comme après une épilation, et encore plus si la peau est dure, ces nouveaux cheveux peuvent avoir du mal à « percer » la peau. En conséquence, certains peuvent pousser sous la peau et de petits boutons peuvent apparaître. Rien de grave ! L’utilisation d’un gommage doux pour cuir chevelu sensible, ou un gommage à base de sucre et de miel si en plus la zone est un peu sèche, à partir d’un mois après l’intervention, permettra de remédier en douceur à ces petits désagréments.

Le choix de son gommage du cuir chevelu n’est donc pas à prendre à la légère. Il est important de prendre le temps de bien connaître l’état de sa chevelure et se poser les bonnes questions afin sélectionner un produit parfaitement adapté.

Shares
Share This