-->

Esthétique médicale : quels traitements pour les peaux noires et métissées ?

les soins esthétiques des peaux foncées

Excès de sébum mais déshydratées, riches en mélanine et souffrant d’hyperpigmentation, sensibles mais vieillissant moins vite…les peaux noires et métissées, par leur nature, demandent des traitements parfaitement adaptés et doux. Aujourd’hui, et plus que jamais au sein de nos sociétés cosmopolites, la médecine esthétique peut répondre -enfin- précisément à leurs besoins.

Les spécificités des peaux noires et métissées

Plus pigmentées que les peaux claires, et donc plus chargées en mélanine, les peaux foncées sont plus facilement sujettes aux troubles de pigmentation et cicatriciels.

Acné et eczéma

Souvent luisantes, on croit qu’elles sont grasses. Erreur ! Les peaux noires sont, sous nos climats secs et froid, paradoxalement déshydratées. La peau n’arrive pas à créer de film protecteur et c’est l’eczéma qui surgit. Mais pas que…La peau réagit à cette agression en produisant plus de sébum, les pores de la peau se dilatent et des réactions inflammatoires sous forme d’acné apparaissent.

Les tâches pigmentaires

L’acné, l’eczéma ou toute inflammation de la peau entraînent une hyperpigmentation post-inflammatoire (HPPI), soit des tâches plus foncées sur la peau, car elles stimulent la production de mélanine chez les phototypes élevés, et rompent alors l’harmonie du teint. Après une grossesse, le “mélasma” ou masque de grossesse, peut apparaître sur le visage. Mais attention ! La peau noire ou métissée n’apprécie guère les traitements trop agressifs : risque de rebond pigmentaire assuré. ”Mieux vaut éviter tout ce qui peut agir sur le mélanocytes, ces cellules qui fabriquent le pigment de la peau. Je préfère d’ailleurs éviter le laser pour dépigmenter” nous explique le Docteur Fadli.

Les poils incarnés

Les poils des peaux noires et métissées poussent “en tourbillon”. N’arrivant pas à percer l’épiderme, ils se retrouvent à pousser…sous la peau. Cette dernière devient granuleuse, des inflammations font leur apparition – la folliculite de la barbe chez les hommes, des boutons au niveau des jambes et du maillot chez les femmes -, laissant aussi des cicatrices ! C’est le cercle vicieux.

Imperfections et troubles pigmentaires : des traitements adaptés existent

Le nettoyage de peau

Bonne nouvelle, le nettoyage de peau dermatologique est adapté à tous les types de peaux ! Véritable traitement « belle peau », il effectué à la Clinique Lutétia par une professionnelle du para-médical avec des produits plus concentrés et efficaces qu’en simple institut de beauté. Il est idéal pour nettoyer la peau en profondeur, booster la luminosité du visage et resserrer les pores. Et contre microkystes, comédons et autres points noirs disgracieux, il est l’ennemi numéro 1. Le bon rythme ? En traitement régulier une fois par mois ou 1 semaine avant un peeling afin de préparer sa peau et optimiser ses résultats.

Le peeling

En réalité, presque tous les traitements de médecine esthétique peuvent convenir aux peaux noires et métissées, même les injections de Botox ou d’acide hyaluronique, du moment que le traitement élude tout risque de trouble pigmentaire. Toutefois, elles ont la chance de mieux vieillir que les peaux blanches aussi les demandes des femmes se concentrent davantage sur l’aspect général de leur peau. Elles cherchent plutôt à illuminer et harmoniser leur teint, voire l’éclaircir légèrement plutôt qu’à faire disparaître des rides. Les peelings sont donc tout indiqués, notamment les peelings superficiels à moyens-superficiels aux acides de fruits.

Pour le mélasma (masque de grossesse), les imperfections ou les tâches pigmentaires, le “Mela Peel” est LE soin recommandé et spécifique pour traiter les phototypes élevés. Son complexe d’acide salicylique et de rétinol (vitamine A) permet d’inhiber la production de mélanine, de réguler l’activation des mélanocytes et, comme tout peeling, de stimuler le processus de régénération de la peau.

Le bon rythme ? Deux séances espacées d’un mois avec en amont et en post-traitement un protocole à suivre afin de préparer la peau, éviter un rebond pigmentaire et lui permettre de se reconstruire.

Contrairement aux idées reçues, non, les peaux foncées ne sont pas exemptes de protection solaire ! C’est même primordial. Et même si votre peau est grasse, l’hydrater en permanence est indispensable. A vous de trouver la crème qui convient à votre peau.

L’épilation laser

Le laser ND-YAG permet de traiter les peaux foncées et noires sans danger…à condition qu’il soit pratiqué par un médecin spécialiste du Laser ! Son fonctionnement ? Il agit directement en profondeur et, contrairement au laser Alexandrite dont l’énergie est absorbée par la mélanine du poil (son pigment brun), la conduction de l’énergie du laser ND-YAG se fait par la couleur rouge, soit par les vaisseaux sanguins qui entourent la base du poil. Il demande généralement quelques séances supplémentaires mais offre des résultats sûrs, efficaces et durables : il traite la pilosité, mais aussi les poils incarnés du corps et la folliculite de la barbe.

Et vous, que faites-vous pour entretenir votre peau ?

Pour plus de renseignement ou un rendez-vous de consultation, contactez-nous dès maintenant !

Shares
Share This