-->

Une enzyme pour dire enfin adieu aux rides ?

une enzyme pour lutter contre le vieillissement

Des scientifiques anglais (Newcastle) auraient identifié l’enzyme responsable de la jeunesse de notre peau. Une découverte qui sonnerait l’avènement de nouveaux traitements cosmétiques et esthétiques capables de restaurer l’épiderme.

Une découverte de poids

Pour la première fois, les scientifiques de l’Université de Newcastle ont découvert que la Mitochondrial Complex II cesse de fonctionner correctement à mesure que l’on vieillit. Réalisée sur 27 volontaires âgés de 6 à 72 ans, l’étude, publiée par la revue Journal of Investigative Dermatology, a permis de démontrer que cette enzyme (qui se situe dans les mitochondries, les « batteries » des cellules) est essentielle pour garder la peau lisse, souple et repulpée. Son action déclinant, les rides apparaissent.

Des traitements efficaces contre les rides ?

Maintenant qu’ils ont identifié cette enzyme, augmenter son activité est l’objectif des scientifiques, notamment grâce à des traitements esthétiques et cosmétiques.

« Notre recherche signifie que nous avons maintenant un biomarqueur spécifique – ou une cible identifiée – pour développer des traitements anti-âge et des cosmétiques pouvant contrer cette baisse de l’énergie bio-cellulaire. » explique Mark Birch-Machin, professeur de dermatologie moléculaire à l’Université de Newcastle et qui a dirigé l’étude. D’après lui, il y aurait même une possibilité de créer des traitements anti-âge adaptés à chaque âge, à tous les types de peau et même à chaque zone du corps.

Mais ce n’est pas tout, cette découverte permettrait entre autres de mieux comprendre comment les autres organes du corps vieillissent, notamment dans certaines maladies liées à l’âge comme le cancer.

Arrêterons-nous un jour de vieillir ?

La Recherche essaye en tout cas de trouver des solutions pour contrer ce processus qui semble inéluctable.

Si toutefois des traitements permettaient de stimuler efficacement cette fameuse « Mitochondrial Complex II », leur mise sur le marché est encore loin. Mais c’est plutôt encourageant, n’est-ce-pas ?

En attendant, une chose est sûre, c’est que l’acide hyaluronique, cette molécule qui comble les espaces inter-cellulaires tout en participant à l’hydratation et la cohésion des tissus, diminue aussi avec le temps. Les injections d’acide hyaluronique peuvent y remédier : en mésothérapie, en nappage avec le SkinBooster ou tout simplement en comblement des rides. Des traitements de médecine esthétique qui offrent des résultats durables et visibles pour tous les types de peau et tous les âges. 

 

Cet article vous a plus ?

Découvrez pourquoi associer Botox et Acide Hyaluronique est une bonne idée !

Shares
Share This