-->

Botox & Politique

Botox & Politique

Voilà deux mots qu’on associe rarement. Pourtant, au lendemain des Régionales et sur la Toile, le Botox, l’un des traitements star anti-âge, était de tous les tweets…et pas forcément parce que la classe politique aurait besoin d’un rajeunissement.

Valérie Pécresse et le Botox

On sait que les twittos ne font pas de cadeau, et Valérie Pécresse – désormais à la tête de la Région Île de France -, ou Rachida Dati, en ont malheureusement (et un peu injustement il faut dire) fait les frais.

Botox-regionales-lutetia-3 Botox-regionales-lutetia-4 Botox-regionales-lutetia-5 Botox-regionales-lutetia-6 Botox-regionales-lutetia-7 Botox-regionales-lutetia-2 Botox-regionales-lutetia

Alors…comment se mettre à la médecine esthétique en toute discrétion ?

On y va étape par étape, dans la régularité.

Car à chaque âge son protocole “beauté”. Inutile d’attendre la cinquantaine, donc. On peut commencer par exemple par des traitements entièrement non-invasifs et indolores comme les peelings aux acides de fruits qui donnent, en cure de 3 ou 4 séances, des résultats visibles sur la peau : elle est plus lisse, les pores sont resserrés et le teint vraiment plus lumineux. A 25 ans on prévient, entre 30 et 40 ans, on entretient. Ensuite, on traite.

Je ne veux pas avoir l’air “botoxé(e)”

On est d’accord. Ce qu’il faut ? Juste assez pour obtenir un effet tenseur et lissant sur les rides et les ridules, mais pas plus : aujourd’hui, on veut relaxer les muscles plutôt que les bloquer. L’idée est d’avoir l’air reposé(e), le visage détendu. Sur les rides et ridules inter-sourcillières et du front, le Botox fait des miracles. On perd en plus l’habitude de trop froncer les sourcils ou le front, ce qui n’est pas plus mal sur le long terme.

On dialogue avec son praticien

Vous savez, quand on vous dit, “oh mais tu as bonne mine” ou encore “qu’est ce que tu as l’air reposé(e)”, bref, quand vous êtes vous-même en mieux ? Voilà, c’est ça que vous voulez. Et pour ça, la relation patient-médecin est fondamentale : la consultation esthétique vous permettra de dialoguer avec lui/elle. À la Clinique Lutétia, l’accent est mis avant tout sur une mise en beauté naturelle. D’ailleurs, pas besoin d’attendre d’avoir plein de rides pour se décider enfin. Les praticiens sont d’accord là dessus : mieux vaut prévenir que guérir. Quand on commence tôt, avec les protocoles et les traitements adaptés, les rides se creusent moins et moins vite.

On mise sur la qualité de la peau.

A base d’acide hyaluronique très finement réticulé, ultra hydratant (et surtout pour longtemps, plus de 6 mois), les nouveaux traitements “booster de peau” (Skinboosters) sont idéals si vous voulez une peau repulpée, à la texture plus dense et tonique. Ici, on ne vient pas créer du volume mais on met à disposition, sous la peau, de “puits d’hydratation” qui la nourrissent en continu. On intervient ensuite plus en surface pour donner de la lumière. Même Sharon Stone s’y est mise, puisqu’elle devenue l’ambassadrice officielle de ce traitement !

Sharon Stone (crédits Anti Age magazine)

Sharon Stone (crédits Anti Age magazine)

 

Et vous, quel est le traitement anti-âge de médecine esthétique qui vous intéresse le plus ? 

Shares
Share This