-->

Apprivoiser le soleil pour bien bronzer cet été

Apprivoiser le soleil pour bien bronzer cet été

La peau est un symbole de beauté et de jeunesse, elle doit être saine et belle. Il convient de la protéger, l’entretenir et de l’aider afin d’atténuer les marques du temps.

Bien souvent par insouciance ou manque d’information, la peau est négligée et exposée excessivement au soleil. Elle finit par témoigner avec férocité de son vieillissement. Si la peau de l’homme est plus résistante, épaisse et ferme que celle plus délicate de la femme elle n’en est pas moins malmenée. Il est donc primordial d’en prendre soin.

Le bien être : effet soleil

Longtemps la peau hâlée était un marqueur social – celui du travailleur et du paysan – puis Mademoiselle Chanel a changé le cours des choses. A la suite d’un malencontreux coup de soleil, la dame a lancé la mode du bronzage, et pour longtemps.

Car on l’aime le soleil : il détend, favorise le sommeil et l’équilibre. Un petit rayon de sa douce lumière et l’humeur vire au rose. Et en été, c’est souvent soleil et farniente.

Néanmoins, pour bronzer sans danger et prévenir les effets du vieillissement cutané, il est nécessaire de connaître les effets des rayons solaires sur la peau.

La peau et le rayonnement solaire

Alors que les rayons du soleil sont considérablement modifiés en traversant l’atmosphère, nous restons soumis à 10% d’ultraviolets répartis en 3 catégories : UVA, UVB et UVC. Ils abîment la peau et accélère le vieillissement cutané.

Les UVA pénètrent le plus profondément le derme sans stimuler réellement le bronzage. Ils agissent directement sur le collagène et l’élastine en les dénaturant.

Au contraire, les UVB touchent directement l’épiderme et sont à l’origine du bronzage et des coups de soleil. A longue échéance, ils favorisent les cancers cutanés.

Le rayonnement meurtrier des UVC ne nous parvient pas, fort heureusement. La couche d’ozone nous en protège.

Nous ne sommes pas non plus tous égaux face au soleil. À chacun son type de peau, chacun son bronzage. Inutile et dangereux de vouloir être hâlé comme un méditerranéen quand on est roux à peau laiteuse.  Vouloir bronzer oui, mais bronzer en se protégeant c’est mieux.

L’exposition solaire excessive dessèche la peau et entraîne des altérations cutanées. Des taches brunes apparaissent sur les parties du corps les plus exposées comme le visage, les bras, les mains ou le décolleté. Les cancers cutanés naissent dans ces mêmes zones et pour la même raison : l’excès d’expositions solaires.

Nos conseils pour bronzer sagement 

Il faut donc bronzer avec modération.

  • Exposez-vous progressivement pour mieux prévenir le vieillissement. Après la 1ere exposition solaire, 48 à 72h sont nécessaires à l’apparition d’un bronzage protecteur. Pendant ce laps de temps votre peau n’est pas armée contre l’agression excessive du soleil.
  • Evitez le soleil au zénith, entre 12h et 14h, heure solaire. Il convient d’adapter cette tranche horaire en fonction de votre localisation sur le globe. En France, il faut éviter la plage 14h à16h tant dis qu’au Maroc c’est entre 13h à 15h.
  • Ne restez pas immobile au soleil même si le farniente est agréable. Le fait d’accepter le miel doré ou le caramel blond au lieu de s’obstiner à atteindre la couleur pain d’épice brûlé reste la solution efficace pour lutter contre le vieillissement, les taches et les cancers cutanés.
  • Pensez à vous protéger avec une crème solaire adaptée à votre type de peau (mais de préférence indice 50 !) surtout pendant vos activités, sans oublier votre couvre-chef. Pas seulement pour éviter les insolations mais aussi pour réduire les effets solaires néfastes sur vos cheveux. Appliquer votre écran protecteur sur votre visage, le cou, le crane pour certains hommes et les oreilles lors de la pratique d’un sport ou d’une promenade.
  • Pour imprégner au mieux votre peau, comptez 1/2h avant de vous exposer et répéter l’opération toutes les 2h ainsi qu’après chaque baignade.

Conserver son capital soleil

Les traitements de médecine esthétique peuvent vous aider à mieux préparer votre peau à l’exposition solaire ou traiter ses petits désagréments.

La mésothérapie de vitamines et d’acide hyaluronique (MésoLED Visage) associée à des séances de peeling aux acides de fruits va permettre – après l’été –  de gommer les cellules mortes et le teint fané, tout en agissant sur les taches pigmentaires. Elle va réhydrater et restaurer l’épiderme et vous aider à retrouver une mine radieuse, tout en conservant votre hâle. Les tâches plus récalcitrantes peuvent quant à elles être traitées très facilement en une ou deux séances de laser, même sur le visage.

Vous êtes fins prêts pour accueillir le soleil et prendre soin de votre peau toute l’année !

Shares
Share This